Passer le continu répété
Un des plus grands châteaux baroques d’Allemagne
Château résidentiel de Ludwigsburg
Visiteurs au château résidentiel de Ludwigsbourg 

Une extension dédiée aux festivitésBâtiment des ordres etchapelle des ordres

Le bâtiment des ordres et sa magnifique salle au premier étage a été construit à partir de 1709. Avec la nouvelle chapelle des ordres, le duc Eberhard Ludwig s’est ainsi vu offrir des salles d’apparat supplémentaires pour ses festivités, spécialement dédiées à son ordre de chasse.

Residenzschloss Ludwigsburg, Thron im Ordenssaal

Le trône du roi Friedrich Ier dans la salle des ordres.

Un lieu de célébration pour toutes les occasions

La salle des ordres était la plus grande pièce du château avant l’extension définitive obtenue grâce au Nouveau Bâtiment principal. Le duc Eberhard Ludwig utilisait cet endroit pour organiser des festivités en l’honneur de l’ordre de la Grande-Chasse du Wurtemberg fondé par ses soins. Friedrich Ier, élevé au rang de roi du Wurtemberg en 1806, transforma la salle des ordres en salle du trône lors de ses séjours estivaux à Ludwigsbourg. La salle du trône en soi se trouvait dans le Nouveau Château de Stuttgart. De nos jours, la salle des ordres est la seule salle du trône conservée au Wurtemberg !

Salle des ordres au château résidentiel de Ludwigsbourg 

Vue dans la salle des ordres réaménagée en salle du trône.

Une magnificence passée de mode

Le réaménagement complet de la salle des ordres à partir de 1804 est dû à la montée en grade de Friedrich. Sous la houlette de l’architecte de la cour Nikolaus Friedrich Thouret, les stucs baroques passés de mode des murs furent remplacés par des pilastres néoclassiques. En revanche, on s’est contenté de recouvrir la peinture du plafond de Pietro Scotti. En 1939, sa peinture architectonique perspectiviste et la vue dans le firmament du panthéon furent à nouveau mises au jour.

Aperçu de la chapelle des ordres au château résidentiel de Ludwigsbourg 

Une chapelle réservée à l’aristocratie.

La chapelle des ordres

Le roi Friedrich Ier éleva l’ancien ordre de chasse ducal à l’ordre de l’Aigle d’Or. Le cadre architectural, qu’il fit aménager pour les réunions de son ordre de l’Aigle, est impressionnant. L’architecte de la cour Thouret a dû modifier l’ancienne chapelle protestante de la cour à cet effet. Outre l’Empereur Napoléon, les rois de Prusse et de Bavière ainsi que d’autres membres de la haute noblesse appartenaient à cet ordre illustre. Les rangées de sièges sur lesquelles les chevaliers de l’Ordre siégeaient sous leurs armoiries dorées sont restées en l’état jusqu’à ce jour.

24_ludwigsburg_rsl_detail_deckengemaelde_um1747_ordenskapelle_ordensbau_lmz972735.foto-lmz-dieter-jaeger_crop1200x848.jpg
24_ludwigsburg_rsl_detail_deckengemaelde_um1747_ordenskapelle_ordensbau_lmz972736_foto-lmz-dieter-jaeger.jpg
24_ludwigsburg_rsl_detail_deckengemaelde_um1747_ordenskapelle_ordenssaal_lmz972737_foto-lmz-dieter-jaeger.jpg

Peinture au plafond dans la chapelle des ordres, réalisée par Livio Retti : elle représente des scènes tirées du Nouveau Testament.

Médaille représentant le roi Wilhelm Ier pour la Constitution de 1819 

Le roi utilisait la salle.

Un site majeur dans l’histoire du Wurtemberg

Plus tard, la salle des ordres fut le théâtre d’événements politiques importants. La Constitution du Royaume du Wurtemberg y a été proclamée en 1819 et la première constitution démocratique y était promulguée en 1919, 100 ans plus tard et pratiquement jour pour jour. L’adoption de la nouvelle constitution en 1919 avait été délibérément fixée à une date proche de cet anniversaire afin de placer la nouvelle constitution démocratique dans la tradition constitutionnelle progressiste du Wurtemberg.

Mehr erfahren

Œuvres d'art et pièces

Époques stylistiques

Époques et événements

Travail et loisirs

Veuillez sélectionner un maximum de 5 mots-clés.