Un des plus grands châteaux baroques d’Allemagne

Château résidentiel de Ludwigsbourg

Teil des Registraturzimmers König Friedrichs I. im Residenzschloss Ludwigsburg; Foto: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Arnim Weischer
Splendeur majestueuse de style antique

L’appartement

du roi

La décoration intérieure néoclassique est un chef-d’œuvre à mettre au compte de l’architecte Nikolaus Friedrich von Thouret et a été conservée dans les pièces du roi Friedrich Ier de Wurtemberg dans le Nouveau Bâtiment principal.

Salle d’audience du roi Friedrich Ier au château résidentiel de Ludwigsbourg ; crédit photo : Landesmedienzentrum Baden-Württemberg, Dieter Jäger

Le trône royal dans la salle d’audience.

La salle d’audience royale

Le trône royal et son magnifique dais de velours rouge se dresse sur trois marches au centre de la salle d’audience, et cristallise la nouvelle dignité royale. Le précieux tissu d’ameublement du fauteuil est plus ancien : il provient probablement du monastère de Zwiefalten, qui a été exproprié en 1802 et remis au Wurtemberg. Pour le mobilier monumental et le décor de la salle, l’architecte de la cour Nikolaus Friedrich von Thouret s’est inspiré de l’art de l’Égypte ancienne, redécouvert lors de la campagne napoléonienne sur le Nil.

Chambre à coucher du roi Friedrich Ier au château résidentiel de Ludwigsbourg ; crédit photo : Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Steffen Hauswirth

La chambre à coucher du roi Friedrich Ier.

Alité sous le toit d’une tente

La chambre du roi Friedrich Ier avec ses élégantes draperies de soie bleu clair fait l’effet d’une tente. Le tissu original était à l’origine de couleur turquoise. La vue du lit aux dimensions généreuses datant de 1811 laisse deviner la stature impressionnante du souverain. Le roi faisait preuve d’exigence dans le choix de son mobilier. Les meubles en acajou à la décoration délicate de bronze ont été réalisés par le célèbre ébéniste David Roentgen et son élève Johannes Klinckerfuß.

Visiteurs au château résidentiel de Ludwigsbourg ; crédit photo : Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Niels Schubert

Un air de royauté dans toutes les pièces.

Salles pour la gestion des affaires gouvernementales :

À partir de 1803, l’architecte de la cour Thouret pare la salle de conférence royale de deux couleurs dominantes : le jaune et le bleu. Les vertus du souverain, peintes sur un fond bleu foncé d’après des modèles de l’Antiquité, forment un contraste harmonieux avec la tenture en damas de soie jaune. Dans la salle des registres, la décoration des murs et des plafonds s’est également inspirée des œuvres d’art de l’Antiquité et de la Renaissance. Dans cette pièce, le roi mettait ses dossiers à l’abri dans des classeurs spéciaux.

Registraturzimmer König Friedrichs I. im Residenzschloss Ludwigsburg; Foto: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Steffen Hauswirth
Konferenzzimmer König Friedrichs I. im Residenzschloss Ludwigsburg; Foto: Landesmedienzentrum Baden-Württemberg, Dieter Jäger

L’appartement du roi Friedrich Ier renferme de nombreuses évocations de l’art antique.

En savoir plus

Personnalités
Œuvres d'art et pièces
Époques et événements

Bitte wählen Sie maximal 5 Schlagwörter aus.